Mémoires en friche est le tout dernier projet du duo Stimbre, désormais trio, avec la présence de Julien Perraudeau.

Dans cette nouvelle expérience transmédia, le duo a souhaité partager une aventure créative commune avec des artistes complices de longue date.
Ensemble, ils se déplacent de friches industrielles en lieux tombés en désuétude, d’espaces délaissés en lieux réinventés afin d’y puiser la matière artistique, visuelle et sonore, pour la création d’un spectacle mêlant art numérique, musique, poésie, trouble de la perception visuelle et auditive.

À chaque immersion l’équipe collecte des images, du son, de la mémoire auprès des anciens, afin de créer une chanson ainsi que son environnement visuel scénique.
Installé dans les différents lieux, Jo Stimbre en écrit le texte, collecte les sons et crée la musique avec Julien Perraudeau. Gaëlle Chalton interprète (ainsi que Jo), assure la direction artistique et capture des photos et de la vidéo qui seront plus tard transformées en image de scène par le scénographe Olivier Roset. Les différentes chansons crées seront ensuite assemblées en un
spectacle-concept, la lumière du spectacle étant assurée par le créateur lumière Jean-Philippe Viguié et la mise en son par l’ingénieur du son Raphael Allain.

Des ateliers vidéo sont assurés par le réalisateur médiateur Nicolas Kieffer, auprès de la jeunesse locale des différentes villes visitées, afin d’interviewer les anciens sur le thème des lieux tombés en désuétude, récupérant ainsi leur mémoire.
Les temps de création se réalisent en collaboration avec des salles de spectacles partenaires dans chaque ville où le projet se déploie.

La création finale est une métaphore poétique et sublimée de ces espaces délaissés ou en devenir : renaissance, abandon, combat, isolement, agonie, survivance, oubli, espoir.

Retour haut de page