Parfois la matière, ici le sable fin d’une ancienne carrière Montoise, est à l’origine de rencontres humaines salvatrices. Fuir sa région natale devenue hostile, traverser la frontière à pied et trouver, là bas, des personnes solidaires qui vous offre un possible, tel à été la difficile et belle odyssée de cet homme, monsieur Banos, rencontré lors de notre périple. 

« Dieu du sable », la chanson qui est née de notre Escale dans les Landes, se fait l’écho de cette histoire poignante, histoire qui s’égraine dans le sablier d’un temps qui mène de Valencia à Mont de Marsan et où cet homme trouve son salut dans le sable d’une carrière, « el futuro de un masón ».

Extrait du futur titre

 

 

Dieu du sable

 

L’or blanc sous mes doigts, poussière d’avenir,


Juste après les soupirs émanant du fracas,


Coule comme un espoir, une promesse d’éclaircie, 


Quand l’Espagne meurtrie  me revient en mémoire,


Je voudrais vivre ici, et puis là bas aussi.

 

Dieu du sable 

Dieu du sable 

Dieu du sable

Merci…

 

Jo Stimbre

Retour haut de page